L’APCVEB connectée

Activités

Article | 15 mars, par Michel DUNAND

Cet article fait partie de la Lettre 2019, distribuée courant Mars à l’ensemble des balmanais en amont de l’Assemblée Générale.

Depuis sa création, l’APCVEB accompagne les actions du collectif Terres Fertiles, association citoyen-ne qui a comme projet Métropolitain la protection et la mise en valeur des espaces naturels, agricoles, inondables ou humides du bassin versant de l’Hers : les territoires fertiles.

L’APCVEB produit et diffuse des savoirs (mise à disposition de données d’urbanisme, recensement de la biodiversité, exposés publics, techniques de cartographie …) indispensables pour analyser les politiques publiques et leurs conséquences sur le cadre de vie et l’environnement Balmanais.

Ces savoirs sont mis à disposition de Terres-Fertiles qui en retour nous apporte les leurs, leurs compétences et l’accès aux réseaux de ses membres.

Ces échanges se traduisent pour l’APCVEB par des projets d’Espaces Naturels Sensibles pour Balma (voir notre lettre 2017), la mutualisation des compétences pour l’analyse du PLUiH, une représentation via Terres-Fertiles à la Commission Locale de l’Eau, la participation « biodiv » dans une proposition dans le cadre du programme « Dessine-moi Toulouse », le rassemblement de membres du collectif pour protéger le quartier de Lasbordes menacé par une circulation accrue de semi-remorques.

Depuis deux ans, Terres Fertiles collabore avec un collectif de chercheurs et chercheuses nommé Gardénia accompagné par une association spécialisée dans la concertation territoriale, Le Temps d’Agir.

Ensemble ils développent et diffusent des connaissances socio-économiques et environnementales à vision plus générale centrée sur le territoire du bassin versant de l’Hers, lors de réunions publiques : usage genré des espaces verts Balmanais, étude du rôle des agricultrices dans les exploitations en circuits-courts, étude sur les initiatives associatives de transition écologique, perceptions et pratiques des élus de la participation citoyenne.

Ils étudient et utilisent des méthodes permettant de décloisonner les savoirs (débat contradictoire, théâtre forum…). Suite au dernier débat public, il est proposé de poursuivre les réflexions et les actions entre plusieurs groupes d’acteurs (élus, techniciens, associations, habitants) dans une perspective de transition écologique.

Contactez-nous si vous souhaitez participer à ces groupes d’acteurs.