Il y a loin de la coupe au lièvre…

AG 2017

Article | 13 mars 2017, par Renaud LAURETTE

Connaître les milieux naturels de notre commune, apprécier leur intérêt agricole, environnemental, leur rôle dans la biodiversité locale, est un prérequis important à un aménagement raisonné et durable d’une commune. C’est pourquoi nous avons intégré la notion d’inventaire comme préalable à tout projet d’aménagement dans la « charte pour l’aménagement de Balma ». Où en est cet inventaire, et plus globalement la charte dont il est issu ?

Les vallées : un enjeu majeur

Le rôle majeur de la vallée de l’Hers, à la fois milieu aquatique, corridor écologique, élément d’identité paysagère, tampon thermique et réserve de terres fertiles, commence tout juste à être compris par nos décideurs. Les élus envisagent d’en protéger certaines parties, mais ces intentions ne sont encore que partiellement traduites dans les documents d’aménagement. La protection doit concerner l’ensemble de la vallée et marquer une réelle rupture avec le modèle actuel d’urbanisation qui se poursuit en continu depuis le centre de Toulouse. Elle doit être défendue avec force par nos élus auprès de la métropole pour être concrétisée dans les documents d’urbanisme. Faute de quoi le béton aura raison des discours. Il en va de même pour les vallées de la Seillonne et de la Garrigue.

Balma ville nature ?

Connaître la biodiversité permet de la protéger ou de la restaurer, en adaptant notamment les pratiques d’entretien des espaces naturels. Dans cet esprit, nous avons entrepris, dès 2011, avec le soutien de la Mairie, une démarche conjointe d’entretien des milieux avec le service des espaces verts. Nous avions également indiqué et fait découvrir les milieux que nous avions déjà identifiés comme sensibles. Les pratiques de fauche tardive, permettant le renouvellement des plantes et la diversité des espèces (insectes, oiseaux, …), qui avaient alors été mises en place sont aujourd’hui peu à peu négligées, même si les panneaux sont toujours là. Des parcelles connues pour abriter des espèces remarquables ne font plus l’objet de l’attention nécessaire (tontes malheureuses). Le décalage se creuse entre l’affichage et la réalité du terrain.

Inventaire à reculons ?

Début 2014, nous avons souhaité amplifier la dynamique d’inventaire contributif, lancé en 2008 avec « Biodiv.Balma », en y associant les élus par le biais d’une charte qu’ils ont signée. Nous avons sollicité l’association Nature Midi Pyrénées pour qu’elle apporte son professionnalisme à cette démarche, et permette de passer d’une collection d’observations à une caractérisation des milieux. Nous avons conçu ce projet dans l’intérêt des balmanais et l’avons proposé à la Mairie en octobre 2014. Celle-ci l’a malheureusement complexifié par d’inutiles démarches administratives auxquelles elle n’a pas renoncé malgré deux ans de discussion. Pendant ce temps, d’autres communes de la métropole, plus dynamiques et pragmatiques, ont eu le temps de compléter leur propre inventaire… Début 2017, le projet devrait enfin pouvoir démarrer. Notre volonté d’avancer suffira-t-elle à lui insuffler la dynamique nécessaire ?

Le spectacle continue

La collecte des observations se poursuit sur le site Biodiv.Balma ouvert à tous et désormais adapté au mobile. Grâce à notre piège photographique, nous appréhendons mieux la vie nocturne des mammifères (chevreuils, sangliers, blaireaux…), tandis que la classification des oiseaux et des insectes progresse également. Nous contribuons à l’Observatoire de la Biodiversité - Midi-Pyrénées, échangeant observations et connaissances avec les organismes partenaires au niveau régional. Des sorties sont programmées au fil des saisons : venez découvrir avec nous la flore et la faune locale, et ouvrez-nous les portes de vos jardins. Enfin, nous ne désespérons pas de trouver de nouveaux financements pour reprendre les expositions auxquelles nous avons pour l’instant dû renoncer.

JPEG - 58.7 ko
Subventions accordées à l’APCVEB par la Mairie de Balma

Sujets associés

Environnement

A noter

Au pied de mon arbre

Balma comprend un grand nombre d’arbres remarquables, par leur taille, leur histoire, leur espèce ou leurs alignements. Aidez-nous à mettre en valeur ce patrimoine, en le photographiant et en le signalant sur Biodiv.Balma. Des activités « au pied de l’arbre » sont envisagées en 2017 – détails à venir sur Biodiv.Balma.