APCVEB
S’informer, débattre et agir pour améliorer l’environnement et le cadre de vie à Balma

Accueil du site > Dossiers > Déplacements > Tire-bouchons

Tire-bouchons

lundi 13 mars 2017, par Annie DAMON

Se déplacer dans Toulouse Métropole : un problème récurrent

Qui ne se sent pas concerné par la question des déplacements ?

Cette question récurrente devient, d’année en année, un sujet d’énervement quotidien. Le tout voiture a montré ses limites : embouteillages, pollution, émission de CO2, gaspillage d’énergie, temps perdu… La nécessité de trouver des alternatives s’impose de manière cruciale et les impératifs environnementaux s’invitent au niveau international (COP 21), dans la législation européenne (surveillance de la pollution, Norme Euro6) et nationale (interdiction de circuler en période de pollution, programme de contrôle des véhicules diesel...).

Pour répondre à ces préoccupations, les décideurs ont deux options complémentaires :

  • agir sur les transports en commun,
  • agir sur le réseau viaire (routes, pistes cyclables, site propre).

L’année 2016 fut nourrie de nombreux débats, concertations et enquêtes publiques, avec des télescopages soulignés lors du débat public sur la 3ème ligne de métro. Le Plan Mobilités 2020-2025-2030 (PDU) doit donner les lignes directrices des projets structurants en matière de déplacements. Il ne sera en enquête publique qu’en 2017 alors que le doublement de la ligne A (échéance 2019) et la 3ème ligne de métro (2024), qui en font partie, sont déjà en débat.

Dans le même temps, nous avons participé au débat public sur la 3ème ligne de métro. Pourquoi un débat public ? En raison de l’enveloppe budgétaire (plus de 2 milliards d’€), de l’impact environnemental (longueur du tracé,de 23 km) et de l’aménagement du territoire.

Ce débat public a réuni plus de 50000 participants et recueilli 3 types de propositions : un maillage bus-tram dans toute l’agglomération, un rabattement par une étoile ferroviaire autour de Toulouse, ou la 3ème ligne de métro desservant principalement Toulouse et des quartiers à urbaniser.

Les besoins en transports en commun sur l’agglomération sont énormes. Le budget consacré à ce projet, qui absorbera la majorité de notre capacité d’investissement,,permettra-t-il de résoudre les problèmes de mobilité en proportion ?

Le doublement de la ligne A

L’enquête publique sur le doublement de la capacité de la ligne A du métro s’est achevée en novembre 2016.

Le contexte : depuis 2003 et la prolongation de la ligne jusqu’à Balma-Gramont, le nombre de voyageurs n’a cessé d’augmenter et la ligne frôle la saturation aux heures de pointe.

JPEG - 58.3 ko
Avec le doublement de la ligne A, les infrastructures périphériques au métro devront elles aussi se préparer à accueillir davantage de voyageurs.

L’avis déposé par l’APCVEB : axé quasi uniquement sur la partie technique des travaux à mener, l’enquête publique n’aborde pas la question de la saturation des accès et des parkings dont celui de Balma-Gramont. Le commissaire enquêteur nous a suivis dans ce sens en demandant une « étude d’impact sur l’offre de parkings et l’accessibilité aux voies d’accès aux stations d’extrémité ». Restent à trouver des incitations pour limiter l’usage de la voiture.

La Jonction Est

2016 a été marquée par la réactivation du projet Jonction Est de 2005. A la limite sud de la commune, en bordure d’une zone naturelle protégée, le projet suit le tracé d’une continuité écologique, la confluence Hers-Saune, et traverse des espaces agro-naturels précieux. L’échangeur soumis à concertation favorise les déplacements automobiles individuels, en opposition avec l’objectif du PDU. Enfin, à ce jour, aucun schéma global d’aménagement du secteur dans les documents de planification ne justifie l’existence de cet échangeur.

JPEG - 176.9 ko
Jonction-Est : un nouvel échangeur sur la rocade qui détruit le corridor écologique de la Saune pour déboucher sur une zone sans infrastructure ni projet d’aménagement.

Pour ces raisons, et alors que la mairie a déposé un avis favorable, nous avons demandé le report du projet après l’adoption de la prochaine révision du SCoT qui devra intégrer les problématiques environnementales soulignées.

Faisons les choses dans l’ordre !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Licence Creative Commons Chaque article et document du site internet de l'APCVEB (Association de protection du cadre de vie et de l'environnement balmanais) est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.

Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License, adapté par l'APCVEB.