APCVEB
S’informer, débattre et agir pour améliorer l’environnement et le cadre de vie à Balma

Accueil du site > Dossiers > Déplacements > Déplacements à vélo > Cul de sac

Cul de sac

Chronique d’un anachronisme

lundi 13 mars 2017, par Renaud LAURETTE

Depuis des années, le boulevard Als Cambiots souffrait d’ornières et de nids de poule. Il était grand temps d’en rénover la voirie, ce qui fut achevé en 2016 avec la mise en service, non seulement d’une nouvelle chaussée mais d’un nouveau tracé. Les automobilistes peuvent s’en réjouir : ils y ont même gagné des places de parking.

Peut-on parler d’une réussite ?

Demandez-donc leur avis aux cyclistes ! Là où ils disposaient d’une piste, certes cabossée mais néanmoins continue, dans chaque sens de circulation, il n’ont plus que des demi-pistes qui débouchent ... dans des abribus !! Cherchez l’erreur.

Nous avions déjà connu les projets qui oublient les pistes cyclables. Voici maintenant ceux qui les suppriment !

A ce niveau d’absurdité, on peut parler d’un énorme gâchis : ce boulevard est sans conteste un des plus larges de Balma, et on a pourtant réussi à y entraver la circulation des vélos, qui y circulent plus difficilement qu’avant les travaux ! Les pistes cyclables en cul de sac obligent les vélos à retourner sur une chaussée dont la largeur les expose à des accrochages.

JPEG - 183 ko
Une magifique piste cyclable qui débouche ... dans un abribus !
JPEG - 155.4 ko
La piste en sens inverse s’arrête tout aussi énigmatiquement !
JPEG - 202.3 ko
Alors que l’emprise du boulevard permettait un aménagement confortable, la disparition des pistes oblige les voitures (et le bus !) à raser les cyclistes.

A une époque où les grandes métropoles souffrent de la pollution engendrée par la circulation automobile, où favoriser les déplacements doux (ainsi que les transports en commun) est un impératif, cette réalisation est un anachronisme : une survivance d’un concept tout voiture qui fait fi du développement durable.

C’est aussi un gaspillage de l’argent public dans la mesure où il aurait suffi de refaire la chaussée existante pour obtenir un aménagement plus fonctionnel que le nouveau tracé.

JPEG - 223.6 ko
L’ancien aménagement (photo 2007) permettait une cohabitation piétons-cycles-véhicules en toute sécurité. Ce n’est pas le cas du nouveau boulevard.

Un manque total de concertation

Autant réaménager la circulation dans une ville peut être chose délicate quand la voirie est étroite et l’habitat dense autour d’elle, autant ce boulevard, par sa largeur, se prêtait à des aménagements de qualité à même de faire cohabiter tout type de déplacement. A-t-on seulement pensé à consulter les différents types d’usagers ? les associations ?

JPEG - 72.9 ko
Als Cambiots : un aménagement tout neuf et complètement absurde (dessin d’après Reiser).

Rappelons que l’APCVEB a publié en 2008 à l’attention des élus une étude sur les lacunes de Balma en terme d’aménagement cyclable.

Cette fois encore, on ne peut que regretter l’absence d’une concertation qui aurait permis d’offrir à tous et à moindre frais une réelle qualité d’aménagement.

Quand nos élus pratiqueront-ils réellement une co-construction de la ville avec les citoyens ?

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Licence Creative Commons Chaque article et document du site internet de l'APCVEB (Association de protection du cadre de vie et de l'environnement balmanais) est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.

Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License, adapté par l'APCVEB.